Nos coups de coeur

Chaque soir, on vous donne le coup de cœur de chacun ! Sorte de méga-condensé de ce qu’il fallait pas rater.

La reine chante Bohemian Rhapsody

Le concert d’Imany sur la grande scène fut magique. Le clou du spectacle? Le moment où elle entonna les premiers mots de Bohemian Rhapsody: « Is this the real life? Is this just fantasy? ».

Envoûtant et sublime. Comme le reste de son concert d’ailleurs!

 

Crédit photo: Paléo / Laurine Mottet

Coup de coeur : bonne humeur !

Ce soir, mon vrai coup de coeur : c’est l’ambiance ! Si KT Gorique nous affirme dans un de ses sons qu’elle « ramène les good vibes », elle n’est pas la seule ! Imany, Keny Arkana et plus tard dans la soirée Manu Chao et French Fuse : ce soir, on fait le plein d’ondes positives pour les quinze années à venir.

KENY ARKANA !!!

Ok, je ne suis peut-être pas très objectif, mais la marseillaise a mis le feu à la Grande Scène ! Après son concert, tout le monde doit avoir envie de se révolter contre le système et de devenir altermondialiste. Du bon rap révolté comme on aime.

Le stand raclette et ses danseuses

Allez au stand raclette à droite de l’entrée de la Ruche et laissez un pourboire… Vous pourrez assister à un superbe show privé de danse et de chant réalisé par tous les serveurs et la cuisinière ! OIGNONS, CORNICHONS… Votre refrain entrainant me tourne encore dans la tête ! Le Paléo, le festival où l’on ne cesse de découvrir des petites scènes cachées sur la plaine de l’Asse !

Énergisant

Une foule en délire pour le concert de Mat Bastard. Malgré ses quelques coups dans le nez, l’ex chanteur de Skip The Use a su mettre l’ambiance !

Tropical groove

Coup de cœur ce soir pour Les Diplomates et leur mix de latino groovy qui a
fait danser tout le bar de l’Escale au Village du Monde.

Renaud junior

Gauvain Sers c’est de l’humour, un style renaudesque et des sujets de chansons modernes. Vraiment une bonne découverte à la fois sur scène et en interview!

Plus c’est boueux mieux c’est!

Je l’avait entendu tous les ans et enfin j’ai l’occasion de découvrir le Paléo. Et ce sous la pluie!
Aucun regret, même pas celui d’avoir ruiné mes chaussures flambant neuves. Gros coup de coeur pour Paléo dans son ensemble et les performances auxquelles j’ai assisté. Et surtout, un big up à tous les festivaliers qui n’ont pas eu peur de se mouiller et de marcher pieds nus dans la boue.

Des pèlerines de toutes les couleurs

Comme chaque année, Paléo se retrouve sous la pluie. On est complètement trempés, mais certains stands nous offrent des pèlerines colorées gratuitement. J’ai remarqué notamment du rouge, du vert, du blanc… Merci d’avoir contribué à nous garder (un peu plus) secs et d’avoir coloré ce Paléo pluvieux !